Leçons de décembre 2021 – Le point de vue d’un élève

Je suis parfois coupable de me comparer à d’autres personnes. La comparaison a tendance à porter sur la réussite sociale ou la réussite dans son domaine, ses biens matériels, sa vie de famille, sa confiance en soi, sa discipline, etc. Je trouve chez l’autre des qualités dont je pense être dépourvu, puis, étrangement, je réagis négativement envers moi-même à cause de cela.

Ce n’est pas tant le mécanisme de comparaison qui est en cause, mais son contenu. Tout outil qui nous aide à apprendre à nous connaître a la capacité de faire le bien ou le mal. Le choix de la nature de l’outil dépend de la personne qui le manie, ce qui signifie que si vous savez l’utiliser correctement, il peut vous aider à évoluer.

Mon habitude de la comparaison ne porte aucun fruit dans mon travail. La seule chose qu’elle fait est d’aider à l’identification et à la cristallisation dans une certaine caractéristique. Mais à l’école, nous travaillons dans l’autre sens, et le mécanisme de comparaison peut être utile si nous le travaillons également dans l’autre sens. Le seul individu auquel nous devrions nous comparer est nous-même. C’est la bonne façon d’utiliser cet outil, car maintenant, il facilite le travail, au lieu d’aggraver la négativité.

Si aujourd’hui je suis meilleur qu’hier, et demain, meilleur qu’aujourd’hui, alors j’évolue.

Le problème est que, parfois, je suis tellement occupé à me débarrasser de certaines pensées ou émotions négatives, ou d’une certaine façon de faire ou de dire les choses, ou d’un certain maniérisme, que j’oublie de prendre du recul et de voir le chemin parcouru. Regarder en arrière est tout aussi important que de regarder en avant. Cela aide à mettre les choses en perspective, à comprendre ce que j’ai fait pour savoir ce que je dois faire. Prendre quelques heures à la fin de la semaine et réfléchir à la semaine écoulée, un jour ou deux à la fin du mois, quelques semaines à la fin de l’année. Nous nous fixons tous des objectifs, nous travaillons pour quelque chose, nous concentrons nos énergies. Prendre le temps de voir ensuite comment nous évoluons est tout aussi important que de travailler pour évoluer.

Si je me compare à d’autres personnes, c’est un signe certain que je ne réfléchis pas à mes efforts. Cette façon de penser ne fait que me remplir de négativité et étouffer mes efforts. Mais si je me compare à ce que j’étais, alors j’utilise cet outil correctement.

« Apprenez à voir de plus en plus. Cherchez dans votre passé, dans votre vie entière… Voyez toujours plus vos erreurs et réparez-les. »
Gurdjieff